lundi 13 mars 2017

Prendre le temps


Aujourd'hui, je vais vous raconter une histoire. Il y a deux ans, je quittais mon emploi salarié sans autre projet que celui d'écrire mon livre, le Guide de survie alimentaire aux Etats-Unis. C'est une idée que j'avais depuis quelques années (9, pour être exacte) que j'avais repoussée dans un coin de ma tête pour un tas de raisons (pas le temps, manque de courage, honte de demander de l'argent pour une création). Le livre est finalement sorti en 2015, et je l'ai révisé au printemps 2016 (nouvelle couverture, refonte du chapitre chocolat).

C'est un livre que j'ai publié seule et dont la réalisation m'a donc demandé beaucoup d'effort. J'ai travaillé dur l'an passé, entre les lunch boxes, les sick days et les vacances des enfants. Pour être honnête, j'ai perdu sur le chemin toute envie de cuisiner. Je déjeunais dans les coffee shops, sautais des repas, dormais peu... Quelle ironie pour quelqu'un qui s'est fait connaitre grâce à un blog de cuisine. Et puis j'ai commencé à avoir des malaises et des crises d'angoisse. J'ai eu très peur pour ma santé et j'ai (presque) arrêté de travailler le soir. Pendant les vacances de Noël cette année, j'ai recommencé à cuisiner trois fois par jour en me promettant de maintenir ce rythme en 2017. Il y a eu des jours avec et des jours sans mais, globalement, j'ai réussi à tenir ma promesse.

Emincer des oignons pour les carbonades flamandes que mon amoureux aime tant...

Préparer une pâte à crêpes parce que Myriem vient à la maison...

Faire chauffer la crème de la ferme voisine pour les petites crèmes au citron que ma fille de trois ans réclame...

Rouler des boulettes de dinde au cumin en pensant à Sarah qui aurait du nous rejoindre à dîner...

Ces actes qui me donnent du plaisir. Et comme toutes les choses qui me donnent du plaisir, j'ai envie qu'elles durent.

Alors oui, je comprends que tout le monde ne prend pas de plaisir aux fourneaux. Oui, il y a des jours où j'aimerais bien qu'on me serve le petit déjeuner au lit. Oui, j'aimerais parfois mettre autre chose que du houmous dans les lunch boxes des enfants. Mais petit à petit, j'ai retrouvé le bonheur de prendre mon temps et de travailler avec mes mains.

7 commentaires:

  1. Il y a quatre ans, j'ai moi aussi perdu toute envie de faire la cuisine. J'espère le retrouver un jour comme toi :) J'ai essayé les défis, par exemple de cuisiner une nouvelle recette par semaine d'un de mes livres de cuisine jamais utilisé... mais pour l'instant l'envie n'est pas revenue. Alors je vais suivre ton conseil et prendre le temps :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jouer les testeurs de recettes est un bon moyen de reprendre goût à la cuisine. Il y a aussi la pâtisserie, le meilleur de retrouver le sourire et l'envie d'en avoir de nouveau envie. Si tu veux jouer les testeuses d'un prochain livre, fais-moi signe ! Bises xo

      Supprimer
  2. Cela m'arrive aussi, sur de plus courtes périodes. Mais c'est tellement bon de se reconnecter par ce biais-là que cela revient toujours : prendre le temps, choisir les bons ingrédients, cuisiner des choses simples qui rappellent l'enfance, des choses de moins en moins compliquées et de plus en plus essentielles... Glad to see you back in the kitchen!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Clea, de passer par ici comme de manifester ton soutien. L'an dernier a été dur, beaucoup de travail (le deuxième lancement du livre), pas beaucoup de temps, j'ai vraiment perdu l'envie d'avoir envie. L'avantage d'être passée par cette phase, c'est que j'ai beaucoup plus de compassion pour les personnes qui ont perdu le goût de cuisiner. La clé du bien-être pour moi, c'est finalement la pâtisserie maison !! C'est ce qui me donne envie d'enfiler le tablier. Des bises à toi :)

      Supprimer
  3. You are what you eat, disait G.McKeith [ http://gillianmckeith.com]! ;)
    Et c'est vrai; l'alimentation joue tant sur notre moral. Courage Miss

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La clé de la santé pour moi, ce sont les pâtisseries maison, c'est une véritable thérapie dont je n'aurais jamais du me priver. Merci pour tes bons mots <3

      Supprimer
  4. J'ai essayé les défis, je vais suivre ton conseil et prendre le temps

    RépondreSupprimer